A la découverte de Menetou-Salon avec le Domaine Henry Pellé

By 25 avril 2015Non classé

Domaine Henry Pellé | Menetou SalonAprès les vins de Saumur du Domaine des Roches Neuves, Les Avinturiers poursuivent leur périple au coeur des meilleurs vins de Loire avec la découverte des Menetou-Salon du Domaine Henry Pellé. Sous l’impulsion du jeune Paul-Henry Pellé cette propriété historique du village de Morogues nous a enchantés grâce à différentes interprétations du Sauvignon blanc et du Pinot Noir sur ces terroirs aux multiples nuances…

 

Petite appellation située à l’extrême est de la Vallée de Loire, Menetou-Salon est un vignoble en renouveau qui couvre environ 500ha sur plusieurs communes au Sud de la ville de Bourges. Souvent dans l’ombre de l’appellation voisine de Sancerre, Menetou-Salon est pourtant un vignoble très ancien si l’on se réfère à des actes seigneuriaux du début du Moyen-Age, autour de l’an mil. Mais c’est certainement aussi grâce à l’aura de Sancerre que cette région toute entière des vignobles du Berry retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse. Situé au coeur du village de Morogues, le Domaine Henry Pellé trouve ses origines au début du 20è siècle, là où la famille n’exploitait quelques vignes pour sa consommation personnelle. C’est à partir de 1959, date de création de l’AOC Menetou-Salon, que le domaine prendra tout son essor sous l’impulsion du jeune Henry Pellé qui a très vite pris conscience de la beauté des terroirs de Morogues en particulier.

C’est grâce à la générosité d’Anne Pellé que les Avinturiers ont eu la chance de découvrir, ou de redécouvrir, la diversité des Menetou-Salon du Domaine Henry Pellé. Je me souviens encore de l’enthousiasme de cette vigneronne pour notre projet de dégustation : elle représente une famille à la fois attachée à la tradition et en même temps résolument tournée vers l’avenir. En effet c’est aujourd’hui son fils, le jeune trentenaire Paul-Henry Pellé qui gère la vinification et poursuit le travail de sélection parcellaire si cher au domaine. Les 5 vins blancs suivis de 4 vins rouges servis ce soir (majoritairement issu de superbe millésime 2013) nous permettront de partir à la découverte de cette vérité que renferment les multiples terroirs de Morogues…

Domaine Henry Pellé - Menetou-Salon

Nous débutons avec l’entrée de gamme à savoir le Menetou-Salon « Les Bornés » 2013. Issu de différentes parcelles à dominante marno-argileuse sur la commune de Morogues, ce vin m’a vraiment impressionné avec son nez ouvert, aromatique sur le fumé, le fruit blanc (pêche, mangue) et des notes minérales. L’attaque en bouche est claire, limpide et fraîche. S’en suit un ensemble plein et avenant doté d’une maturité fine et qui joue dans un registre aromatique tendre et fruité. Ce vin désaltérant, idéal en cette saison, finit sur une note de quinine et procure un plaisir immédiat. Long, bien équilibré, j’adore ! Dans un registre plus froid et plus discret, le Menetou-Salon Morogues 2013 est bien moins exubérant. Certes nous ressentons quelques nuances d’agrumes et de fruit exotique au nez mais il est clair que ce vin ne se dévoile pas au premier venu… En bouche, même impression : sa matière est bien mûre mais elle est supportée par une minéralité saline et sapide. Dommage qu’il y ait une légère déviance due au bouchon car ce vin plus réservé joue tout en nuances avant de terminer longuement sur les agrumes et l’orange. Nous terminons ce triptyque avec « un terroir à part » selon notre fiche de dégustation : le Menetou-Salon « Vignes de Ratier » 2013 provient en effet d’une parcelle exposée au sud-ouest, sur un sol pauvre où la roche-mère affleure à quelques centimètres sous le pied. Le vin s’exprime tout d’abord le melon et la pêche avant de s’ouvrir sur des notes plus minérales à l’aération pour offrir une belle complexité dans le verre. Au palais il est minéral sans attendre, il se veut aussi plus charpenté et rempli de nuances de son terroir de marnes kimméridgiennes. Il a clairement beaucoup de fond et de richesse, ce qui lui permettra de se bonifier sans souci dans les 5 prochaines années. Sa longue finale acidulée et tranchante se prolonge et accompagne idéalement le velouté d’asperges préparé de main de maître par Gilles Reeb, le chef du Restaurant Au Canon d’Or.

Dégustation Avinturiers_04.2015 - 2Les deux derniers vins blancs expriment eux aussi les nuances et la diversité des terroirs de Morogues. Tout d’abord le Menetou-Salon « Le Carroir » 2013 est issu d’une vigne unique de silex plantée par Henry Pellé en 1976. Le registre aromatique de ce vin est donc plutôt singulier, avec des belles notes de fleur blanche et minéral ; s’en suivent tour à tour la violette, le lys, le tilleul pour une variété d’arômes subtils et distingués. Le fruit blanc apparaît après quelques temps dans le verre. L’attaque est vive, le palais reprend des notes finement florales. La matière juteuse et justement mûre est idéalement portée par une acidité presque austère. La pure expression de ce terroir du Carroir est unique dans la gamme du Domaine Henry Pellé d’autant que la puissance de l’ensemble se prolonge pendant de longues caudalies. Superbe ! Enfin le Menetou-Salon « Les Blanchais » 2013 provient d’une terre où la roche mère marneuse se mêle au calcaire, au silex et aux argiles. La complexité du lieu, ce clos de 2.7ha, a été appréhendée par Henry Pellé dès 1966 et constitue aujourd’hui la plus vieille vigne du domaine. Le Sauvignon y est roi mais ne se révèle pas tout de suite : le premier nez réduit s’ouvre peu à peu sur des notes boisées légères puis des nuances minérales, végétales, pétrolées et de fruit blanc. A y réfléchir, je le placerais volontiers dans une dégustation de Riesling… Sa bouche puissante, riche et lumineuse démontre aussi que le terroir s’est bien substitué au cépage : profond, racé et long, il est doté d’un équilibre de tout premier ordre témoin d’une garde certaine. Toute la complexité du sol se traduit avec classe et sans aucune lourdeur. Vin gastronomique qui nous séduit tous et moi-même en particulier, surtout après la déception liée au 2012 dégusté il y a peu…

 

Dégustation Avinturiers_04.2015Les vins rouges du domaine sont exclusivement issus du seul Pinot Noir, unique cépage autorisé dans l’AOC Menetou-Salon. C’est avec une certaine concentration que je verse les deux premiers vins rouges de cette série, ceux issus des vignes les plus jeunes et les seuls actuellement disponibles sur le millésime 2013. Tout d’abord le Menetou-Salon « Les Bornés » 2013, issu de l’activité de négoce du domaine (tout comme son homologue blanc goûté précédemment) offre une robe rubis claire. Son nez plutôt délié et encore marqué par l’élevage précède une bouche fraîche, souple et dotée d’une aromatique simple et plutôt prévisible. Facile à boire sur le fruit, je trouve ses tannins trop marqués en raison certainement d’un élevage trop poussé étant donné la maturité des raisins. Finale lactée. Nous montons clairement en gamme avec le Menetou-Salon Morogues 2013, issu des vignes de la propriété. Ses beaux arômes de fruit rouge et de cerise noire presque surmûrie annoncent un vin agréable dès l’attaque. Au palais nous sommes enchantés par ses tannins fins et élégants ainsi que la fraîcheur apportée par le millésime. L’élevage est pareillement prononcé à ce stade mais à la différence des Bornés, ce vin est mûr et procure un plaisir gourmand et déjà très approchable, malgré un petit creux en milieu de bouche.

Le chef nous a préparé un dos de cabillaud en croûte de pain pour agrémenter les deux derniers vins rouges, les seuls issus du millésime 2012 – les 2013 étant encore en élevage… Nous commençons par une curiosité à savoir un Pinot Noir qui a grandi sur des sols d’argiles à silex avec le Menetou-Salon « Le Carroir » 2012. Sa fraîcheur nous interpelle d’entrée : à la fois profond et complexe, il développe des notes fumées excitantes. L’attaque allie le fruit rouge à des notes brûlées comme si le cépage et le terroir se confondent soudainement. L’équilibre doit se faire mais toutes les promesses d’un très beau vin rouge sont là : son caractère incisif, fougueux et épuré provient de cette terre de sable et de silex. Ce très beau Pinot Noir me rappelle un très joli Fiefs Vendéens du Domaine de Saint-Jacques qui m’avait laissé un très joli souvenir (voir par ailleurs), dans tous les cas sa finale puissante et mentholée annonce un potentiel de garde de plusieurs années.
Nous parachevons cette dégustation avec le Menetou-Salon « Les Cris » 2012, le fleuron des vins rouges du domaine à côté de la cuvée « Le Coeur des Cris » produite dans les meilleurs millésimes seulement… La parcelle des Cris est un monopole de 10ha qui se situe au-dessus de la cave, elle est plantée uniquement en Pinot noir. Les premiers pieds ont été plantés par Henry Pellé en 1967. Ce vin à la robe sombre révèle un nez plutôt animal et sauvage avec des fruits noirs mûrs et des fines notes végétales. Vrai vin de gastronomie, il propose une bouche ample, remplie et des tannins farineux, calcaires et frais. Sa densité est singulière, la cerise noire s’affirme avec justesse, portée par des tannins encore prononcés et qui doivent d’arrondir. Finale sanguine et finement acidulée, elle porte un vin profond et apte à une garde prolongée : une fois de plus nous sommes en présence d’un vin à l’équilibre juste qui accompagnera les plats les plus nobles et pourra sans gêne titiller quelques vins rouges de Bourgogne !

 

Au final comment ne pas être ravi à l’issue de cette soirée ? Anne et Paul-Henry Pellé nous ont offert des vins vrais qui collent à leur terroirs et en traduisent la vérité. Les vins du Domaine Henry Pellé dégustés ce soir nous ont délivré un véritable exercice de style : ils portent haut les couleurs de l’appellation Menetou-Salon et plus précisément le village de Morogues. Toute la gamme est d’une cohérence implacable : les vins blancs, à la fois juteux et épurés ont su parfaitement transcrire toute la beauté de ce millésime 2013, quant aux vins rouges – surtout le Carroir et les Cris, ils ont une dimension toute singulière qui ne peut que vous encourager à les encaver. Il ne me reste qu’à féliciter Paul-Henry et Anne Pellé et à les encourager à poursuivre dans cette voie sélective et qualitative. Un coup de chapeau, tout simplement !

Domaine Henry Pellé, Route d’Aubinges, F-18220 Morogues
Tél.: +33 (0)2 48 64 42 48, info@henry-pelle.com

In vino veritas