Un samedi soir chez mon cousin qui valait bien quelques Afterping

By 23 janvier 2007Non classé

Samedi dernier Michel & Muriel ont fait fort. Non seulement il y a eu 13 bouteilles, de toutes les couleurs, de toutes les régions, mais en plus il y avait du gradé : Tokay Pinot Gris Grand Cru Rangen, Clos St Théobald 1992 de chez Schoffit ; Château Montrose 1989, 2è Cru Classé de Saint-Estèphe ; Chateau La Gaffelière 1990, 1er Grand Cru Classé de Saint-Emilion…


Nous étions donc pour goûter 13 bouteilles chez « Mimu » dans le vignoble alsacien (je ne dirai pas l’adresse, ça pourrait donner des idées à certains…).

Bref pour commencer, un petit blanc comme d’habitude : un Jasnières 2004 de chez F. Freineau (IVV: 80/100). Très bien mais rapidement suivi d’un Savennières 1996, Clos de Coulaine (IVV: 74/100), toujours en Loire, puis Château Targé, les Fresnettes 2004, un Saumur au caractère assez trempé et particulier (IVV: 84/100). C’était juste pour accompagner les olives et autres cacahuètes…

Donc la suite à table avec pour accompagner le foie gras un autre Jasnières, cette fois-ci moelleux de 2003. Gentil celui-là, mais plus rien après la première gorgée. Pour compenser Michel a fait un aller-retour express à la cave et a sorti un Tokay Pinot Gris Grand Cru Rangen, Clos Saint Théobald 1992 (IVV: 90/100). Encore un blanc d’Alsace qui pourrait vivre très vieux s’il n’était pas aussi convoité. Pour finir le foie gras c’était très bien !!

Après ça il a bien fallu attaquer le rouge. On s’est donc déplacé un peu plus au Sud en Bourgogne pour un Corton-Bressandes Grand Cru 1995 de la maison Maratray (IVV: 90/100). Pour les amateurs de Bourgogne celui-là a fait notre bonheur.

Là on se disait qu’on arrivait à la fin… niet ! La cave avait encore beaucoup de ressources:

Château Pontet-Canet 1990, Grand Cru Classé de Pauillac qui avait malheureusement un peu viré (IVV: 87/100), suivi de Château Montrose 1989, 2è Cru Classé de Saint Estèphe (IVV: 97/100), Chateau la Pointe 1989, Pomerol (IVV: 94/100), et pour finir les rouges, Château la Gaffelière 1990, 1er Grand Cru Classé de Saint-Emilion (IVV: 96/100). Hopla !

Et pour finir un moelleux avec le dessert : Chateau du Cros 1990, Loupiac. Mais avec ce qu’il y avait avant je ne m’en souviens plus trop… On donnera une note à une autre occasion.

Si je dois l’inviter le cousin, faudra que je joue à un autre jeu, genre « soirée découverte des vins australiens »…

A bientôt
Seb

Leave a Reply

Question de sécurité: * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.