Une Afterping à la hauteur de nos performances pongistiques…

By 27 novembre 2006Non classé

La découverte In Vino Veritas de la soirée du 17 novembre 2006 fut royale, dans tous les sens du terme. Invitation VIP dans la meilleure Winstub de Kappelen « Chez les Foehrle Jr », et en guest star, le prince des vins espagnols : Abadia Retuerta, Seleccion Especial 2002, Sardon de Duero…


Ca y est, c’est fait ! l’équipe 1 de Kappelen monte officiellement en division supérieure et part à l’abordage de la Promotion d’Excellence après son écrasante victoire contre Guewenheim 16-4. Etant un des promu de cette saison, Kappelen n’aura fait qu’un court passage en Honneur (une demi saison). Je voudrais donc tout naturellement féliciter tous les joueurs de l’équipe 1 pour cet exploit. Merci à Sebastien, Franky, Olivier, Thomas, Yannick Schmitt et moi même…mais également un grand merci à notre Président Emile, et à Fernand (préparateur officiel de la salle avant les matchs) pour leur soutien !

Pour fêter cette victoire, Michel (Mike pour les intimes), certainement le meilleur classé 95 que je connaisse, eut la bonne ou la folle idée de nous inviter dans sa demeure sur les hauteurs de Kappelen pour une Afterping d’anthologie (certainement la plus sauvage de toutes…).

Quelques instants après avoir franchi la porte d’entrée nous comprîmes que cette soirée allait être mémorable à tout point de vue. Tout d’abord, au menu, Catherine, la maîtresse de maison (enceinte) nous prépara, à minuit, un émincé de poulet à la crème hallucinant, le tout accompagné de riz. En Apéro, blind test de quatre différents vins de bordeaux (dont un cru bourgeois), le but du jeu était de les classer par ordre de préférence. Ne me demandez pas les noms de ces flacons, je ne m’en souviens pas, le vin suivant les ayant totalement effacé de ma mémoire (je me demande si c’est l’unique raison…).

Bref passons aux choses sérieuses… A TABLE !

Pour accompagner l’émincé de poulet, Michel nous fit l’honneur d’ouvrir un majestueux vin espagnol : Abadia Retuerta, Seleccion Especial 2002…, un véritable momunent ! Pour la petite histoire, faute de décanteur, on décida de l’aérer… dans une casserole (photos à l’appui), puis de le verser à nouveau dans son emballage d’origine.

Au nez, le vin exprime une finesse incroyable (comparable à certains grands noms du bordelais), tout sur les fruits rouges, une véritable bombe à retardement. En bouche, ca y est, la bombe explose sur des notes de menthe et de réglisse. Enfin, des notes poivrées et de fleurs d’oranger apportent du relief et la longueur en bouche impressionne, presque sans limite. On ne peut que constater les dégats irréversibles de ce chef d’oeuvre sur notre palais. Tout simplement magnifique!

Il faut peut être rappeler que le millésime 2001 a obtenu **** dans La Revue des Vins de France et a été élu meilleur vin rouge du monde et meilleur vin d’Espagne par Wine Magazine, rien qu’ca! Le principal actionnaire du domaine étant Novartis, décidément toujours dans les bons coups cette petite boîte, j’en ai donc acheté directement un carton de 6 bouteilles une semaine plus tard au Novartis Shop, privilégié que je suis! Le soir même de l’achat, torturé par l’envie, une autre bouteille fut victime de mon impatience, cette fois ci accompagnée d’une entrecote au poivre.

Ayant donc procédé à deux dégustations de ce vin en une semaine, voici ma note: 93-94/100 IVV
A déguster à partir de 2006. Afin de l’apprécier au maximum, ce vin devra bien sûr être décanté pendant quelques heures (même dans une casserole !).
Garde: jusqu’en 2015, voir plus… Ce vin n’a certainement pas fini de nous surprendre…
Prix moyen: entre 15 et 20 € (de loin le meilleur rapport qualité/prix que je connaisse)

Après le fromage (un Langres et une Tomme de Savoie fournis par Thomas), Michel sortit un énormissime Monte Cristo de derrière les fagots… Ensuite tout s’enchaîna très vite (pour ne pas utiliser l’expression « partir en couille »), danses et concerts (karaoke ou a capella au choix) improvisés pour toute la bourgade de Kappelen (plus ou moins appréciés par les voisins), strip tease gratuits (notamment d’une personne de sexe masculin aux mamelons surdimensionnés…), etc…
Je n’irai pas plus loin dans les détails car je souhaite, si cela est encore possible, assurer une certaine crédibilité à In Vino Veritas, et je pense que les photos circuleront uniquement entre les mains des participants à cette Afterping de débauche totale… (sauf sur demande de la part de nos lecteurs). Tout ce que je peux rajouter, c’est l’inscription de mon réveil (dans une lueur rouge affreuse qui m’a donné un horrible mal de crâne au réveil…) avant de m’endormir enfin dans mon lit : 6h27.

Pour finir, je voudrais tout particulièrement remercier Catherine, la compagne de Michel qui attend un heureux évènement dans le mois qui vient, pour son hospitalité, sa gentillesse, sa patience et surtout pour nous avoir fait du pain « maison » à 1h du matin pour accompagner le fromage de Thomas… Chez les Foehrle on sait recevoir!!!

A bientôt sur www.in-vino-veritas.fr
Yannick.

Leave a Reply

Question de sécurité: * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.