Une découverte située au coeur de la belle ville de Kaysersberg qui se revendique à juste titre créateur de tartes flambées. Petit résumé de notre superbe soirée au Flamme & Co autour d’un Gewurztraminer Réserve 2006 du Domaine Weinbach et un Pinot Gris Réserve 2005 du Domaine Trimbach.


Flamme & Co, Flamme and Co, Kaysersberg, Olivier Nasti, Emmanuel Nasti, Le Chambard, ChambardCela faisait longtemps que je voulais découvrir ce restaurant branché et original. Aux mains d’Olivier Nasti, chef du Chambard à Kaysersberg, Flamme & Co se présente dans un style contemporain, extravagant, jungle, sur deux étages. Le rez-de-chaussée est dédié à la restauration avec un bar ovale central et au fond le four à tartes bien mis en valeur par un éclairage digne des plus grandes discothèques. Le premier étage abrite un espace lounge, avec des toilettes disco qu’il faut avoir vus (boule à facettes et Born to be alive en prime !), ainsi que les platines du DJ. D’ailleurs ce soir-là, DJ Miss You a quitté le Living Room de Strasbourg pour animer une soirée pumping house avec brio.

Flamme & Co, Flamme and Co, Kaysersberg, Olivier Nasti, Emmanuel Nasti, Le Chambard, Chambard Ca y est, le décor est planté ! Nous arrivons pour le repas après avoir pris l’apéro dans une brasserie de Colmar. Nous retrouvons Lio et Célia sur place, puisque mon avocat préféré a dû boucler ses derniers dossiers avant de partir à l’Ile Maurice le lendemain… La carte des vins est orientée à juste titre vers les vins d’Alsace. Nous commençons par un Gewurztraminer Réserve 2006 du Domaine Weinbach avec un nez typique de Gewurz : velouté, pénétrant et riche en fruits blancs (pêche blanche, litchi), agrumes, fleurs (lys). En bouche, le tout est puissant, concentré mais doté d’un bel équilibre et d’une certaine pureté, même si selon Seb, le tout devient entêtant et alcooleux. C’est vrai que ce vin brille par sa puissance, mais il convient aux filles qui sont charmées par ce côté fruité et floral. Personnellement, je conseillerais de l’attendre 2 ans ou de le carafer à l’avance pour qui s’assagisse.

tarte flambée, flammenkueche, flammekueche, Flamme & Co, Flamme and Co, Kaysersberg, Olivier Nasti, Emmanuel Nasti, Le Chambard, ChambardLe carte est en fait un cube et sur chaque face apparaissent des tartes flambées adaptées à l’apéro, à l’entrée, au plat ou au dessert. Pour ma part, j’opte pour le Menu des Chefs, préparé cette fois-ci par le Chef étoilé de la Casserole à Strasbourg, Eric Girardin. Le Menu des Chefs change au gré des rencontres d’Olivier Nasti, sous l’impulsion d’un grand Chef qui laisse aller toute son imagination à la création de quatre petites flammenkueche. Jusqu’à présent Nicolas Stamm, de la Fourchette des Ducs à Obernai, ou encore Christine Ferber, célèbre créatrice de confiseries, se sont prêtés à cet exercice original. Ce soir-là, nous avons droit à :

  • Une flammée asperges, morilles et jambon cru de Parme, avec une alliance excellente des saveurs : la fraîcheur des asperges, le crémeux des morilles et la force du jambon de Parme
  • Une flammée cabillaud, risotto de céleri et sauce curry, sur laquelle la chair du poisson est mise en valeur par une sauce relevée
  • Une flammée filet mignon de porc à la gentiane, asperges vertes, avec une viande parfaitement cuite et déposée sous une sauce goût subtil
  • Une flammée esprit Poire Belle Hélène, sauce chocolat et amandes grillées, à la forme originale sur deux niveaux, avec la poire cuite coupée en deux dans le sens de la largeur.

 
Pinot Gris Réserve 2005, Domaine Trimbach, Trimbach, F.E. Trimbach, Ribeauvillé, Clos Saint-Hune, Cuvée des Seigneurs de Ribeaupierre, Hommage à Jeanne, Frédéric EmileMalheureusement, je n’ai pas pensé à prendre des photos des plats, mais je dois dire que la présentation fut réussie même si la base reste la parte fine et croustillante cuite au feu de bois. Avec le plat, nous apprécions le Pinot Gris Réserve 2005 du Domaine Trimbach. D’emblée, la finesse et la noblesse qui font le charme de la maison Trimbach sont au rendez-vous. Fatalement, ce pinot gris souffre après un puissant gewurztraminer. Malgré tout, il s’impose sans conteste comme un vin plein de distinction et de pureté. La maturité du raisin est restituée sans lourdeur, avec des notes de pêche jaune, d’abricot et autres fruits jaunes. Le toucher de bouche est onctueux, grande finesse du grain et finale moyennement longue. Toujours bien faits, les vins de Trimbach me touchent de plus en plus. Un style différent d’autres grandes maisons de la région que l’on retrouve sur toute la gamme, y compris le majestueux Clos Saint Hune. Quiconque a goûté ce vin sait de quoi je parle…

La soirée est très amicale et passe malheureusement bien trop vite. L’ambiance est au rendez-vous et la musique agrémente notre repas sans excès. Pour conclure, je dirais que pour une première dans ce resto branché, je me suis régalé. Alors c’est sûr qu’avec une tarte flambée pour base les cuistots sont plus limités, mais force est de constater qu’ils mettent les petits plats dans les grands pour satisfaire une clientèle en quête de nouveaux horizons gastronomiques. Et à un prix… décent.

Bravo donc à Flamme & Co pour ce concept unique ! J’ai attendu trois ans pour y aller, mais je n’attendrai pas aussi longtemps pour y retourner…

In vino veritas

Leave a Reply

Question de sécurité: * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.